Taiwan Ep.6 Xiaoliuqiu

Xiaoliuqiu

Bien que les gens de l’auberge de Jeunesse à Kenting ont presque réussit à me convaincre de rester, j’avais réellement envie de faire étape sur la petit île Xiaoliuqiu ou la « Little Liuqiu » qui se situe au sud-ouest de Kaohshiung. J’ai donc pris le bus pour Donggang avant de faire la traversée à bord d’un bateau (où j’ai sympathisé avec une famille taïwanaise)

Je pensais faire le tour de l’île puis éventuellement de faire de la plongée. Cette île est en effet reconnue pour son récif de coraux mais aussi pour la belle côte qu’elle offre et grâce à mon ami internet j’avais dégoté un camping le Samaji Campground qui louait des tentes et un contact pour louer des vélos électriques.

Aussitôt arrivée, j’ai donc commencé par me louer ce petit vélo puis je suis partie m’installer. Le montage de la tente c’est relevé des plus difficiles avec le vent et l’équipement qui était dans un état moyen, heureusement un père et son fils sont venus me prêter main forte (quand je vous dit que les taïwanais sont adorables!)

 

Après ça, c’était partit pour l’exploration de l’île. En chemin, j’ai entre autre croisé la famille qui était à côté de moi dans le bateau et avec laquelle j’avais discuté. Quand ils m’ont vu, ils m’ont de suite invités à manger un bun au caramel avec eux (apparemment une spécialité du coin).

L’île en elle même est jolie comme tout. Les récifs sont magnifiques, la mer d’un bleu incroyable et la végétation est d’un vert pétant. Avant de partir en exploration j’ai réussit à emprunter un masque et un tuba au gars qui s’occupait de l’office de tourisme. Je cherchait à en louer un mais il a été juste adorable et m’a prêté ça gratuitement. Du coup j’en ai profité pour piquer une tête dans un lieu qui avait l’air safe (grâce à la présence d’un nombre assez important de plongeur)
Les coraux sont sympas mais ils ne valent pas ceux que j’avais vu dans le mer rouge. Peut-être justement à cause de l’abondance d’humains dans l’eau…

Après avoir fait mon petit tour de l’île, je suis repassé par le village du ferry pour récupérer de quoi manger. Chose à savoir, les lieux de restauration ferment extrêmement tôt (probablement en basse saison?). Je suis retournée avec un maigre festin composé de chips et quelques légumes au camping. La situation de celui permet entre autre d’observer un superbe couché de soleil.

La soirée s’est finalement bien terminée. J’ai rencontré un groupe d’Européens, trois français, un allemand et un slovaque (dont je ne conterais pas les péripéties car on en aurait jusque demain) avec qui on a passé une super soirée. On cherchait un endroit pour qu’ils puissent manger et on s’est retrouvé dans ce bar/karaoké où on a finit carpette on ne sait même pas comment… Prenez garde aux alcools locaux qui sont forts! très forts!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *